Management d’entreprise : 03 erreurs à éviter

Dans tous les pays du monde, les progrès économiques sont particulièrement soutenus par des entreprises privées ou publiques. Cependant, le bon fonctionnement de celles-ci nécessite souvent de faire preuve d’expertise en vue d’éviter certaines erreurs fatales. Découvrez dans cet article, les erreurs à éviter en matière de management d’entreprise.

L’incompétence

Un bon management d’entreprise ne laisse à priori aucune place à l’incompétence. Le principe est assez simple : il part du manager avant de finir par ses collaborateurs. Si vous souhaitez devenir un bon manager, il faudra premièrement acquérir les compétences nécessaires. Cependant, sachez que lesdites compétences vont bien au-delà de ce que vous envisagez. Il s’agit notamment de celles relatives à votre secteur d’activité, mais aussi de compétences en matière de management. Ce n’est qu’après cela que vous serez aptes à recruter du personnel compétent.

 

Une gestion émotive des situations

La gestion émotive des situations est un énorme piège pour la plupart des entreprises. Le management d’une entreprise doit être essentiellement basé sur des questions d’objectivité et non d’émotivité. Ainsi donc, un bon manager doit être en mesure de se départir de toute forme de préjugés et d’analyser les événements sur la base de données rationnelle disponible. Un management basé sur les émotions peut avoir de nombreuses répercussions sur le personnel. Les plus fréquentes sont :

  • Les difficultés de collaboration ;
  • Le mauvais règlement des situations conflictuelles ;
  • Une instabilité du personnel.

Les complexes

En matière de management d’entreprise, les complexes font partie des plus grandes gangrènes. D’une part, un bon manager doit nécessairement éviter les complexes d’infériorité. En réalité, un pareil complexe pourrait conduire le manager à manquer de fermeté dans sa gestion. Cela ferait clairement place à de l’anarchie. D’autre part, les sentiments de supériorité sont tout aussi dangereux. Ceux-ci peuvent souvent engendrer de nombreuses frustrations. Un manager avec de tels complexes tiendra rarement compte des avis de ses collaborateurs.